Questions fréquentes

/Questions fréquentes
Questions fréquentes2018-10-01T18:06:39+00:00
Quelle est la différence entre l’épilation au laser et à la lumière pulsée ?2018-10-03T10:01:19+00:00

L’épilation au laser et à la lumière pulsée sont deux méthodes d’épilation permanente et non définitive. Ce qui qui signifie dans un premier temps que ces deux méthodes détruisent les poils mais  n’empêchent pas la pousse de nouveaux poils dans quelques années. Le poil est définitivement détruit mais il est possible qu’un nouveau poil se recréée plus tard. Ce sont toutes les deux des techniques de « photo-épilation » (épiler par la lumière), mais qui ont un fonctionnement totalement différent :

  • L’épilation laser :le principe de d’épilation repose sur la mélanine. En effet, le laser va chauffer la zone concentrée en mélanine. La température sera si élevée qu’elle permettra une destruction du poil noir. Ainsi, le laser fonctionne uniquement sur les poils noirs et épargne les peaux blanches car son énergie est détournée par la pigmentation du poil. On appelle ce phénomène la thermolyse sélective. Les zones noires sont appelées chromophores. Plus les poils seront clairs et moins le laser sera efficace : cela concerne les poils blonds, roux et blancs.  Sachant que le laser généralement utilisé (Alexandrite) peut brûler une peau bronzée ou noire, il existe un laser (Nd yag) qui permettra de focaliser ses rayons uniquement sur la partie la plus concentrée en mélanine : le poil. Le laser émet une longueur d’onde étroite et assez concentrée qui pénétrera l’épiderme jusqu’au bulbe et le détruira.
  • La lumière pulsée :le principe est quasiment le même que le laser car il repose aussi sur la thermolyse sélective, mais la technique est différente. La lumière pulsée fonctionne avec des lampes flash qui émettent plusieurs longueurs d’onde avec un diamètre plus large, et donc moins concentré en énergie et en chaleur que le laser. La lumière va également se concentrer sur la mélanine du poil et chauffer le bulbe jusqu’à 70 degrés et le détruire. La lumière pulsée est contre-indiquée pour les peaux bronzées et noires car elle risquerait de les brûler. Les poils blonds, roux et blancs ne sont pas sensibles à cette technique.

Les avantages du laser par rapport à la lumière pulsée :

  • 25 ans de recul pour le laser VS 5 ans de recul pour la lumière pulsée.
  • Le laser est plus efficace que la lumière pulsée car il est plus puissant et sa longueur d’onde est concentrée sur une seule cible, contrairement à la lumière pulsée qui véhicule plusieurs longueurs d’ondes dans tous les sens. La lumière pulsée peut donc exiger plus de séances pour un résultat efficace : risque de traitement plus long et donc plus coûteux.
  • Le laser peut épiler les peaux bronzées, mates, métisses et noires alors que la lumière pulsée est une contre-indication à ce genre de phototypes
  • Le laser est moins douloureux que la lumière pulsée
  • Les machines de laser sont plus performantes et coûteuses car il existe aujourd’hui une multitude de machines à lumière pulsée bas de gamme : plus de risque d’échec ou de traitement long
Le cycle pilaire2018-10-03T09:57:24+00:00

Le cycle pilaire a un rôle déterminant dans l’efficacité du traitement. En effet, c’est pendant la période de croissance du poil que le laser est le plus efficace car c’est à ce moment précis que la racine du poil est fortement concentrée en mélanine. Cette mélanine est l’élément clé du fonctionnement du traitement, puisqu’elle absorbe le laser qui se transforme instantanément en chaleur et désintègre le poil.

Les poils ont tous le même cycle de vie, mais ne vivent pas les mêmes phases de cycle au même moment, contrairement aux animaux qui ont des périodes de mue bien déterminées. Il est aussi important de noter que certaines zones n’ont pas le même cycle de vie en terme de durée : en effet, les poils de la moustache ont une durée de vie d’environ 5 mois, alors que les poils de jambe ont une durée de vie de 18 à 24 mois environ. L’âge et le sexe de l’individu influence également la durée du cycle pilaire. Tout est une question d’hormones.

Située à 1,5 mm de la surface de la peau, c’est dans la matrice où se forme la racine du poil que le cycle pilaire débute.

  1. La phase anagène :
    c’est la période de croissance du poil où la concentration en mélanine y est la plus élevée, et durant laquelle l’épilation est efficace. La mélanine y est particulièrement concentrée puisque c’est à cette période que la pigmentation du poil se détermine. Cette phase concerne environ 25% des poils lors d’une séance d’épilation, c’est le pourcentage de poils détruits avec succès. Cette phase où la papille dermique nourrit le poil pour le faire pousser dure de 1 à 3 mois .
  2. La phase catagène :
    c’est la période de repos cellulaire du poil qui arrête tout processus de croissance. Cette phase assez courte dure environ 3 semaines. C’est à ce moment là que le poil se détache de sa source nourricière pour arrêter son développement. Ainsi la mélanine est peu concentrée dans la racine, ce qui explique la quasi inefficacité du laser à cette phase.
  3. La phase télogène :
    c’est la période de fin de vie du poil qui laisse place à la pousse d’un nouveau poil. Le laser n’est pas du tout efficace à cette période qui dure entre 3 et 4 mois environ car la mélanine y est inexistante. Le nouveau poil en phase anagène pousse petit à petit le poil en phase télogène puis finit par le faire tomber.
L’épilation est-elle réellement et complètement définitive ?2018-10-03T09:49:56+00:00

Epilation définitive, oui ! Epilation totale, non !

Le laser permet d’obtenir une destruction définitive des poils touchés. Cependant, une épilation définitive n’est jamais totale. Il reste toujours un duvet et des poils plus fins. En effet, le duvet, constitué de millions de poils très fins et clairs est présent sur toutes les zones de votre peau sauf la paume des mains et la plante des pieds.

De même, des poils échappent toujours à un traitement conduit sur un nombre raisonnable de séances. Nul ne peut donc garantir à vie une disparition complète de tous les poils.

Comment vous préparer avant votre séance d’épilation ?2018-10-03T09:49:36+00:00

Avant la séance d’épilation laser, 24 à 48 heures avant, il vous est demandé de raser la zone à épiler par le laser.

Il est impératif d’éviter toute exposition aux UV (soleil, cabine) dans les 6 semaines précédant votre séance. En effet, le bronzage est l’ennemi n°1 de l’épilation laser puisqu’il peut conduire à une brûlure de la peau s’il est récent. En effet, Le bronzage détourne une partie de l’énergie lumineuse du laser au détriment de celle délivrée au bulbe pileux.

De plus, il est fortement déconseillé d’utiliser des auto-bronzants ou encore des gélules « préparant la peau au soleil » car ces produits augmentent la pigmentation de la peau.

Combien de temps dure une séance d’épilation laser ?2018-10-03T09:49:16+00:00

Le temps varie avec l’étendue de la zone traitée et la densité des poils sur cette zone : de quelques minutes pour un tour de bouche ou des aisselles à 1/2h pour les demi-jambes et jusqu’à une heure et plus pour de plus grandes zones.

Quels phototypes de peaux avez-vous ?2018-10-02T18:54:23+00:00

A qui s’adresse l’épilation laser ?2018-12-17T16:31:24+00:00

Pendant de nombreuses années, l’Opinion voulait que l’épilation laser ne s’adresse qu’aux peaux claires et aux poils foncés. Heureusement la technologie a largement évolué et les machines, de plus en plus performantes, équipent désormais notre Centre Laser vers Enghien les bains.

Désormais l’épilation laser s’adresse à tous les types de peaux : les peaux typées, asiatiques, métissées et noires peuvent recevoir un traitement d’épilation laser en jouissant des mêmes résultats que les peaux blanches !

En revanche, les poils très blonds, blancs ou roux ne sont pas une bonne indication au traitement laser et les chances que l’épilation laser soit efficace est très faible.

Afin d’établir un diagnostic de votre pilosité et de connaître la faisabilité du traitement, nous vous invitons à prendre rendez-vous pour une consultation gratuite au Cabinet esthétique Medlaser.

Déroulement de la séance laser2018-10-03T09:50:35+00:00

Avant la séance

Les précautions à prendre avant de débuter une séance d’épilation laser :

  • La première consultation : Etape primordiale où le lasériste définira dans un premier temps si le futur patient est compatible avec l’épilation laser. C’est la couleur des poils qui le déterminera. Puis il configurera la machine en fonction du phototype du patient. Il devra également s’assurer à ce que la peau du patient ne soit pas bronzée pour les peaux blanches. Si c’est le cas il devra effectuer l’épilation en paramètrant son laser en mode ND:YAG. Et pour finir, il déterminera les zones à épiler et établira un devis.
  • Le rasage de la zone à épiler : La veille de la première séance,  le patient devra raser la zone à traiter, sauf si c’est une zone du visage (à part la barbe). Dans l’éventualité où la zone ne serait pas rasée, les poils lasérisés brûleraient la peau en surface.
  • Ne pas arracher les poils : Le patient ne doit surtout pas épiler ses poils à la cire ou à la pince avant la séance. En effet, pour éliminer le poil, le laser doit brûler la racine du poil. Lorsqu’on arrache les poils, on arrache également la racine. Si la zone a été épilée à la cire, il faut attendre la repousse de tous les poils pour débuter le traitement.
  • Ne pas bronzer : Le bronzage (soleil ou UV) est une des plus importantes contre-indications à l’épilation laser sur peaux blanches car la peau peut brûler et se dépigmenter au contact du faisceau laser. Si bronzage il y a, le lasériste devra configurer son laser en Nd: YAG
  • Ne pas mettre de déodorant :cette précaution concerne bien entendu la zone des aisselles à épiler. En effet, le déodorant risque d’irriter la peau au contact du laser. En cas d’application, nous vous le retirerons avant la séance a l’aide d’eau micellaire
  • Eviter tout traitement médical photo sensibilisant :type cortisone, Roaccutane… ce genre de médicaments peut donner de mauvaises réactions cutanées sur la peau en cas d’impact laser.

Pendant la séance

  • Port de lunettes protectrices pour le patient et le lasériste, afin d’éviter le contact du laser avec les yeux (risque de brûlure).
  • Aseptisation de la zone.
  • Paramétrage du laser en fonction de la peau et du poil (fluence, durée de l’impact, diamètre du spot)
  • Si besoin, application 1h avant la séance d’une crème anesthésiante sur les zones les plus sensibles (exemple : maillot). Il est important de noter que la douleur est synonyme d’efficacité.

Lors de l’épilation, le lasériste balayera la zone à l’aide d’une pièce à main qui délivrera des impacts de laser sur la peau. Il tendra la peau des zones avec relief (ex : maillot) afin d’optimiser le traitement au maximum . Il contournera les zones de tatouage et de grains de beauté afin d’éviter toute complication cutanée. Un jet d’air froid sera simultanément envoyé lorsque le laser sera activé. Cela permettra d’améliorer le confort du patient ainsi que les résultats.

La durée des séances varie selon la zone à traiter : elle va de 5 minutes pour la lèvre supérieure à 45 minutes/1 heure pour les jambes complètes.

L’après séance

Une fois la séance terminée, le patient peut reprendre ses activités habituelles. Il ressentira une sensation de chaleur voire de picotement, et devra appliquer une crème apaisante. La crème permettra de calmer l’irritation et les rougeurs « effet coup de soleil », qui ne dureront pas plus de 12 heures environ.

La totalité des poils étant détruits, le patient repartira avec une peau nette et lisse. Les poils commenceront à repousser environ 3 semaines / 1mois après la séance, et paraîtront déjà plus fins et claires. C’est à ce moment là qu’il faudra envisager la séance suivante. Plus il y aura de séance, et plus la repousse sera longue et les poils affinés et rares. Ainsi les séances seront de plus en plus espacées. Près de 95 % des poils seront totalement éradiqués.

Voici quelques conseils à prendre en compte après la séance:

  • Eviter toute exposition solaire pendant au moins 3 semaines
  • Appliquer une crème hydratante et apaisante afin de soulager les éventuelles rougeurs et sensations de chaleur. Ce type de réaction est tout à fait normal et s’estompera au bout de quelques heures.
  • Appliquer une crème de protection pour éviter tout bronzage pendant au moins 3 semaines
  • Eviter tout traitement agressif sur la zone épilée pendant au moins 2 semaines
  • Eviter la piscine pendant au moins 2 jours pour ne pas irriter la zone avec le chlore
  • Eviter le sport pendant au moins 2 à 3 jours pour ne pas irriter la zone avec la transpiration.
Les risques liés à l’épilation laser2018-10-03T12:12:23+00:00

Lorsqu’elle est pratiquée dans de bonnes conditions d’hygiène, qu’elle est pratiquée par un personnel médical compétent et que les machines font l’objet d’une maintenance régulière, l’épilation laser ne comporte aucun danger pour la santé.

Il est néanmoins probable que vous aillez quelques effets secondaires lors d’une épilation au laser, mais ils sont généralement temporaires. On peut trouver quelques marques foncées sur la peau, un rougissement, des picotements ou des enflures.
Chez MedLaser, notre Cynosure Elite+ est muni d’un système de refroidissement de la peau qui permet de réduire tous ces risques.

Le praticien doit être bien formé afin de choisir correctement le laser. Un mauvais choix de laser, ou une mauvaise utilisation peuvent entraîner des cloques et des brûlures peuvent se former par la suite.
Il y a également un risque de lésion oculaire, les yeux doivent être particulièrement bien protégés pendant toute la durée du traitement. Les grains de beauté également doivent être analyser et souvent protégés pour ce type d’épilation.
Enfin, même si c’est très rare, il y a un risque de stimulation dite « paradoxale ». Au lieu de perdre vos poils comme prévu, il y a une accentuation de la pilosité et on obtient donc l’effet inverse de celui désiré. Il est même possible de créer une hyper-pilosité. C’est heureusement très rare, et seulement quelques cas ont été démontrés, chez des femmes issues du bassin méditerranéen exposées à un laser trop faible ou sur du duvet.
Concernant la douleur, on ne peut pas dire que ce soit réellement agréable. Il faut un peu serrer les dents, mais ce n’est pas non plus insurmontable. Tout dépendra du matériel utilisé par le praticien et la puissance du laser. Il est possible de passer une crème anesthésiante quelques heures avant l’épilation. Cependant notre système de refroidissement CRYO + permet de diminuer considérablement ce désagrément.

Si un effet réactionnel inhabituel survient (cloques, démangeaisons, irritations ou dépigmentation), contactez votre médecin esthétique.

Les contre-indications à l’épilation laser2018-10-03T10:43:29+00:00

Le centre s’engage à vous garantir la fiabilité d’un traitement médicalisé sans risque ni effet secondaire. Toutefois, afin d’éviter toute complication, vous devez tenir compte des contre-indications ci-dessous :

  • L’exposition au soleil pour les peaux blanches / cabine UV / crèmes auto-bronzantes / activateurs de bronzage (ex : Oenobiol®) augmente la mélanine contenue dans la peau et expose le patient à un risque de brûlure. Il est déconseillé de s’exposer au soleil dans les 15 jours qui précèdent et qui suivent le traitement.
  • Les médicaments photosensibilisants et les antibiotiques anti-acnés (Roicutane®, Curacné®) sont à stopper au moins un mois avant le début du traitement laser.
  • Les médicaments anticoagulants (ex: Aspirine) et les antécédents de circulation sanguine (phlébites) nécessitent un bilan médical avant d’avoir recours à l’épilation laser.
  • Les chéloïdes, cicatrices en relief et les grains de beauté et les tatouages doivent être contournés d’au moins 1 ou 2 cm pour éviter tout risque de brûlure.
  • Les allergies au froid / crise d’urticaire peuvent empêcher de réaliser la séance avec le souffle d’air refroidissant qui pourrait créer de vives réactions.
  • La grossesse est une des contre-indications à l’épilation laser.
  • L’allaitement n’est pas une contre-indications. Nous prenons des précautions pendant l’allaitement, nous modifions notre paramétrage car le taux d’œstrogène est plus élevé qu’à la normal mais nous ne pouvons pas parler de contre-indication. Le traitement épilation laser reste efficace pendant l’allaitement.
  • Un herpès labial dans le cas d’une épilation de la lèvre supérieure constitue également une contre-indication temporaire.

Enfin, nous déconseillons l’épilation au laser sur certaines zones duveteuses (duvet fin) pour éviter le risque de repousse paradoxale. Contrairement aux idées reçues, l’épilation au laser du visage sur la femme est sans risque !  Pour vous assurer de la faisabilité du traitement, demandez une première consultation gratuite !

Par qui doit être pratiquée l’épilation laser ?2018-10-01T18:04:09+00:00

L’épilation définitive est un acte médical qui doit être effectué dans un centre médicalisé sous la tutelle de médecins esthétiques laséristes aguerris. Au centre MedLaser, les soins sont dispensés par une équipe de professionnels de la santé, diplômés et habilités à manipuler les lasers de classe IV.
L’expertise de nos médecins garantit le plus haut niveau de sécurité et de confort et évitent les écueils rencontrés dans les instituts non médicalisés. Nous rappelons que les esthéticiennes, SPAs, instituts de beauté et toute autre profession non médicale ne sont pas habilités légalement à effectuer une épilation au laser et encourent de lourdes sanctions pénales.
Les prix d’épilation laser très bas sont souvent synonymes d’une faible qualité de prestations ou d’une non conformité à la loi. Nous vous incitons à la vigilance des centres de traitements illégaux où est souvent pratiquée l’épilation à la lampe flash (et non l’épilation au laser) par des esthéticiennes. Les risques de brûlure ou de complications suite au traitement doivent nécessiter l’intervention d’un médecin ou d’un dermatologue lasériste en cas de problème.
L’expertise et le savoir-faire des médecins esthétiques sont garantis par la récurrence de formations dispensées par les laboratoires et les fabricants des machines (ex : Formations Cynosure™).